s

Blog

50 nuances de grey-la revue de kathleen-blog-lifestyle-voyage-paris

Cinquante nuances de gerbes

50 Nuances de gerbes

Salut à toutes et à tous !

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler cinéma. Bien entendu il y a un film en particulier dont je voulais vous parler. Le film tant attendu de 2018 où on y parle amour, sexe et tourmente. Tu as deviné de quel film je parle ? Oui, effectivement je te parle de Cinquante nuances de Grey.

A vrai dire, je ne sais pas par où commencer.. Je vous avoue qu’à la sortie du premier film, je n’étais pas emballée par le synopsis, pour le deuxième rebelote.  Alors le troisième.. Enfin, pour ne rien te cacher j’ai regardé les deux derniers volets il y a quelques mois seulement. L’avantage c’est que si je devais devenir fan il ne me restait plus que quelques semaines à attendre avant la sortie du grand final. Mais voilà, j’ai voulu le voir simplement par curiosité et comment te dire.. Je sais que je vais en décevoir plus d’une mais je ne suis pas spécialement fan de cette saga.

ALERTE SPOILER !

50 nuances de grey-la revue de kathleen-blog-lifestyle-voyage-paris

 

 

 

 

Je trouve déjà que le message de base est mauvais. Avoir une sexualité sadomasochiste et un comportement malsain de dominant-dominé envers sa femme à cause d’un traumatisme de l’enfance.. C’est moyen quand même, non ? Alors tu vas me dire que ce n’est pas ça l’histoire mais bien leur relation amoureuse !

Je ne suis pas convaincue.

 

Je tiens à dire que je ne suis absolument pas féministe, je parle de la femme mais c’est bien dans ce cas précis, sinon je ne tolère pas cette vision de vie qu’elle soit envers un homme ou une femme. Ce qui me déplaît dans cette saga c’est réellement la relation de dominant-dominé qui découle de cette “idylle”. Selon moi,  ça donne une mauvaise image de la femme dans une relation de couple. Christian tient un dossier sur chacune de ses soumises comme si il gardait un œil sur chacune de ses conquêtes. Ici, on retrouve une femme qui a le besoin de réaliser tous les désirs de son homme pour garder cette “bonne” relation qui est suffisante pour elle. Elle ne peut pas lui toucher le torse, elle ne peut pas se balader dans toute la maison, elle a le droit d’y rester que certains jours et elle n’a pas non plus le droit de dormir avec lui. Ça fait beaucoup d’interdit, non ?

Dans cinquante nuances de grey, je vois vraiment Anastasia sans caractère, naïve et sans personnalité, elle le suit bêtement et sagement. Elle ne peut rien faire sans son accord. La seule partie qui est a mon sens un peu plus intéressante, c’est lorsqu’elle a voulu changer les termes du contrat et heureusement d’ailleurs, elle a eu un léger moment de pouvoir et ça m’a bien plu, ça a redonné du piment à l’histoire et surtout au rôle de la Femme, malheureusement, ce n’était que de courte durée.

 

Dans la vraie vie, ça ne se passe pas comme ça ou alors les filles quittez vite cette relation malsaine. Elle va vous nuire sur le long terme. Dans la vie de tous les jours, dans un couple, les deux partenaires sont égaux ils ont chacun des désirs et des ambitions, il ne faut surtout pas que l’un des deux prenne toute la place et marche clairement sur l’autre en assouvissant uniquement  ses désirs et la, je ne parle pas que de sexe. Il est important de s’écouter pour mieux avancer. Tout ce qui se passe dans ce film, les relations SM, les préliminaires ou encore d’avoir des relations ailleurs que dans un lit est largement possible sans avoir à subir cette relation de dominant-dominé, il suffit simplement d’écouter son corps et d’être en total en confiance avec son partenaire.

 

 

Une partie qui m’a légèrement dérangé, c’est que je vous le remets en mémoire mais cette pauvre Anastasia n’a jusqu’à sa rencontre avec Christian, jamais eu de rapport sexuel alors, commencer avec des relations SM, je doute que ce soit la meilleure chose à faire. De plus, elle a énormément d’orgasmes, je trouve ça éloigné de la vie réelle surtout quand on sait qu’environ 30% des femmes affirment atteindre l’orgasme, ce qui est peu mais pourquoi pas ça ne reste qu’un film, on est d’accord.

 

50 nuances de grey-la revue de kathleen-blog-lifestyle-voyage-paris
 

Au niveau du scénario et de la mise en scène c’est très léger, il n’y a pas de réel discours pertinent. Je trouve que l’érotisme du film laisse à désirer, juste de quoi émoustiller. En soi, je doute que cette relation entre Anastasia et Christian soit l’attirance principale des fans. Je pense que c’est le fantasme d’un riche et bel homme. C’est aussi la manière dont il prend soin d’elle et reste attentionné pendant les préliminaires qui je pense suscite beaucoup d’envie chez les filles, elles fantasment.

En fait, ce que je critique réellement c’est l’irréalité du scénario. Il ne faut pas que les filles pensent pouvoir avoir tout ça grâce à une relation dominant-dominé. Nous ne sommes pas obligés de vivre cette violence morale pour vivre de bons moments à deux, bien au contraire. Sinon pour un petit film entre copines pourquoi pas, mais pour moi ce n’est pas le film du siècle. Après chacun ses goûts et ses envies j’ai envie de te dire.

Après ça, je ne te parlerais même pas du troisième volet car je t’avoue n’avoir vu que la bande annonce. Comment te dire qu’entre mariage princier et une ébauche de James Bond, on s’égare un peu où c’est moi ? J’ai préféré laisser ma place à d’autres et j’en suis satisfaite ainsi. Alors je ne te dis pas que je ne le regarderais pas dans quelques mois ou même quelques années, histoire d’avoir une culture cinématographique plus poussée, d’avoir vu LE film le plus attendu de 2018  mais pas tout de suite.

Et toi alors tu l’as vu ? Je suis sure que oui ! Dis-moi tout, qu’en as-tu pensé du film.

Épingle cet article sur Pinterest !

50 nuances de grey

50 nuances de grey-la revue de kathleen-blog-lifestyle-voyage-paris

Post a Comment

Blog voyage & Lifestyle à Perpignan

INSTAGRAM
Me suivre