s

Blog

Budget pour vivre-Tahiti- Polynésie Française-La revue de Kathleen-Blog-Lifestyle-voyage-Paris

Budget pour partir vivre à Tahiti

Quel budget pour partir vivre à Tahiti ?

Ce que tu dois savoir pour vivre en Polynésie Française

En arrivant en Polynésie Française c’est la première chose que j’ai regardé : le budget. Et c’est aussi la première chose que j’ai entendu : Attention, c’est une île, c’est beaucoup plus cher qu’ailleurs, il te faudra donc un bon salaire. Alors, est-ce qu’il faut véritablement un salaire monstrueux ou beaucoup d’argent de côté pour vivre en Polynésie Française ? Grâce à mes 6 mois d’expériences à Tahiti, je te dis tout !

En effet, la Polynésie Française c’est des îles ! Tahiti, pour la plus peuplée. Donc la première chose qu’il te faudra décider c’est sur quelle île tu comptes vivre. Ici on parlera uniquement de Tahiti et de Moorea, ça se vaut. Mais si ton projet est de vivre à Bora Bora. Huahine ou Raiatea par exemple, ce sera autre chose. Simplement parce que ces îles polynésiennes sont plus éloignées, moins peuplées et que donc évidemment si tu as des besoins de métropolitain ça va être difficile d’y vivre.

Mais si tu acceptes de t’accommoder à la culture locale polynésienne, d’acclimater ton alimentation, tes loisirs etc et bien tout est possible dans la vie, il suffit de sauter le pas ! Mon objectif dans cet article c’est surtout de te permettre de surpasser les barrières qui t’empêchent de te lancer, parce qu’en vérité, la seule raison pour ne pas vivre en Polynésie Française, c’est toi !

Mon expérience à Tahiti en Polynésie Française

Tout fraîchement diplômée, j’étais sur Paris et en quelques semaines, j’ai pu trouver un emploi intéressant (Community management/Gestion de site internet) sur Tahiti, en trois jours sur le territoire, mon compagnon a trouvé un emploi de responsable en agence de communication. Comme quoi, on a trouvé plus vite qu’à Paris alors si on a pu le faire, tu pourras aussi. Une fois avec un emploi, le tour est joué et la vie est aussi simple qu’en métropole. En règle générale, tout est effectivement un peu plus cher qu’en métropole

Les salaires en Polynésie sont aussi supérieurs alors ça s’équilibre. Je dirais même mieux, les loisirs sont moins nombreux ici ! On dépense moins fréquemment (Pas de bowling, quelques petits cinéma, pas de gros centres commerciaux à perte de vue) donc on peut plus facilement mettre de côté. En Polynesie, la nature reprend ses droits et tu dois moins te confronter aux normes classiques en métropoles. Tu verras rapidement que tu troqueras tes vêtements par des choses beaucoup plus confortable. Un petit paréo et des tongs c’est la combinaison parfaite pour la plupart de tes sorties !

Le Marae Arahurahu à Tahiti

Notre budget mensuel pour un couple à Tahiti

Prenons un exemple concret avec un budget mensuel. Dans notre cas, voici nos charges par mois pour deux personnes : 

Comme quoi, on était assez confortablement installés et avec un budget loisir quand même sympa on se débrouillait pour vivre à moins de 1000€ pour deux par mois. Donc contrairement à ce qu’on a pu lire, on a pu mettre de côté en Polynésie Française en voyageant pourtant aussi dans les îles mais en travaillant sur place évidemment.

Ce qui coûte cher, c’est ton mode de vie métropolitain. Un poulet frite vendu par des polynésiens en bord de route te coûtera de 5 à 10€, un sandwich préparé par le snack d’une grande surface te coûtera 3,50€, mais des pâtes à la carbonara peuvent te coûter 30€ parce que le lard vient de très loin et qu’il faut bien payer le bateau qui a importé ça ! En bref, mon avis c’est que si tu sais t’adapter, tu pourras vivre la ou tu le souhaites !

La Polynésie Française, un territoire française

La Polynesie française reste un territoire français donc c’est assez facile de venir s’y installer ! Si tu as des compétences à revendre, l’envie de travailler et que tu es prêt à te passer de saucisson et de fromage français, alors il te suffit de prendre des billets d’avions. Mais c’est comme partout, il faut trouver les bons plans et te débloquer un budget. Puis travailler. Je croisais chaque jour des métropolitains (dit des Popas) qui travaillaient en Polynésie depuis des années donc c’est accessible.

Et puis, quand j’entends qu’il faut au minimum un budget de 3000€ par mois pour un couple, je tombe des nues. Si tu veux manger au restaurant tous les jours, en effet, mais est-ce que tu penses que les familles modestes polynésiennes touchent 3000€ par mois ? Évidemment que non, et ils arrivent à vivre confortablement. Le plus difficile c’est les premiers frais et réussir à se faire accepter car tu es un étranger sur une île qui a ses traditions, sa culture et son historique. Si tu viens imposer tes idéologies, évidemment tu ne seras pas le bienvenue et l‘île est petite, rien de pire que d’être mal perçu. Mais si tu viens découvrir, apprendre, et discuter avec les polynésiens, alors tu te sentiras comme chez toi.

Malgré de nombreux voyages dans le monde, je n’ai jamais été aussi bien accueilli que chez les polynésiens. Leur mentalité est une pure merveille et leur sympathie n’est pas une légende ! Ça te changera de la métropole, ça paraît parfois même surréaliste, voir douteux, et pourtant c’est simplement de la gentillesse, il en reste un peu dans le monde et je pense qu’elle se concentre en Polynésie.

Les fruits au bord de la route sur l'île Moorea !

L'île de Moorea

Les premiers frais d'installation pour s'expatrier en Polynésie Française

Les premiers frais pour s’expatrier en Polynésie Française, comme pour chaque déménagement car il te faudra acheter l’essentiel : 

Et pour l’emploi, c’est une île alors évidemment l’emploi local est protégé. Avant de recruter un étranger, les employeurs devront désormais, depuis 2019, témoigner de l’intérêt de son profil vis à vis d’un polynésien. Il faut bien lutter contre le chômage local avant de laisser les places aux autres, ça se comprend. Mais si tu as des compétences à revendre, alors la Polynésie n’attend que toi. Par exemple, sur internet, l’informatique et tout ce qui touche aux réseaux sociaux, de nombreuses offres sont disponibles chaque jour ! Alors à toi de jouer et de montrer ton plus beau sourire !

Le côut de la vie en Polynesie Française

Ce qui coute cher

Ce qui ne coute pas cher

Alors ça te donne envie de partir t’expatrier et vivre en Polynésie Française ? N’hésite pas à me laisser un petit commentaire si tu as la moindre question ! J’y répondrais avec plaisir et ça pourra aider d’autres personnes voulant partir vivre en Polynésie Française !

Épingle cet article sur Pinterest ! 

Budget - Tahiti - Polynésie Française - La revue de Kathleen - Blog Lifestyle et voyage à Paris

Comments

  • Christophe
    25 juillet 2020

    Merci pour cet article, ma femme et moi comptons nous installer ds les prochains mois et cela nous conforte dans l’idée de consommer local et de ns adapter au mode de vie des Tahitiens.

    reply
  • Hanalei
    14 mai 2020

    Ça fait tellement chaud au Coeur de voir ton article. En tant que tahitienne, je peux te dire que je suis d’accord avec ce que tu as dit. Effectivement la Polynésie est accessible à tous, mais pour pouvoir vivre ici, il faut savoir s’adapter aux produits importés qui sont chers, aux loyers élevés surtout en plein centre-ville et aussi aux coûts des loisirs.

    Merci pour cet article, il pourra aider grand nombre de personnes qui voudraient venir vivre ici !

    Bonne journée

    reply
    • Maeva
      5 juin 2020

      Maururu pour ton article. On rêve d y retourner pour s installer définitivement.. Habites tu toujours là bas ? Pourrez t on communiquer en privé avec des personnes qui sont déjà installés ? Nana

      reply
        • Taillardat taillardat
          23 juin 2020

          Salut, merci pour ton article, ma compagne et moi même avons comme projet de venir nous installer en Polynésie française, mais les incertitudes concernant l’emploi nous freinent un peu. Ma femme est professeur de russe d’anglais et de coréen, quant à moi je suis commercial dans l’alimentaire.
          Sais tu si il y a des débouchés pour des profils comme les nôtres ? Merci

          reply
  • Sof
    21 février 2020

    Ia orana
    Pas d’accord sur tout et surtout sur la vie chère mais bien sur que c’est plus cher de vivre ici , residente depuis 15 ans sur Raiatea. Le logement, l’électricité , internet la téléphonie, les bouquets tv , les équipements électroménagers…. alors oui on peut se passer de tout ça mais pourquoi parce que nous sommes îliens et loins de tout nous aurions pas aussi accès à tout cela .
    Oui les fruits exotiques pour vous sont moins chers ici mais une salade verte locale coûte 5 euros et 1kg de tomates cultivés sur l’île jusqu’à 10 euros . Ok on n’a pas de chauffage à payer et on vit en savates ( on ne dit pas tongs) toute l’année mais il faut rester un peu plus que 2 jours sur une île comme tu l’as fait ( et comme tous les bloggeurs) à Raiatea pour s’en imprégner un peu plus. Et au bout du compte on s’aperçoit qu’en fait il n’y a rien de philanthropique dans tous ces sires et autres car la finalité c’est de la pub et la carotte est une journée de loc gratuite .
    C’était mon coup de gueule, tu en fais ce que tu veux , tu gardes , tu enlèves …. as you want

    reply
      • Damien
        2 mars 2020

        Merci Kathleen,

        Enfin une personne qui a compris la Polynésie.
        Le seul vrai blog ou une personne vie comme une polynésienne.
        J’ai vu des tas de blogs de popas (d’ailleurs, cela veut dire “étranger” en polynésien).
        Pour les métropolitains, ils utilisent le terme : frany (orthographe à vérifier).
        Gentillement moqueur, comme tu le dis.

        Comme tu l’as très bien dis, une famille moyenne polynésienne ne gagne pas 3000 euros par mois.

        J’ai vécu 4 mois, dans un village, à Tautira.
        Les gens m’ont vu comme un popa, puis comme un frany (tu passe d’étranger à métropolitain).
        Au bout de 15 jours, je vivais comme eux (pêche locale, fruits, respect TOTAL de la mère nature…).

        Je lis sur d’autres sites le manque d’investissement des popas.
        Tu ne sera jamais invité à une “bringue” si tu ne faits pas le premier pas, à savoir :

        – Je ne suis pas un frany ou autre popa. Je suis un polynésien qui aime et respecte la nature et son peuple.
        – Vous pourrez êtres médecin, ingénieur ou ce que vous voulez, vous ne serez accepté QUE par ce peuple, si vous montrez un intérêt , certain, pour eux, ce peuple, cette culture si riche.
        Ils ne veulent pas de franys, mais juste des gens, passionnés (sans argent, ils n’en veulent pas), qui veulent connaître leur culture et vivre comme eux.

        Ce peuple, si vous vous en donnez les moyens (comme vous, Kathleen) vous apporte le paradis). Et mon petit doigt me dit que vous n’en partirez pas !!!

        reply
  • Paul
    4 février 2020

    Super article ! Merci à toi , j’ai pu découvrir ton blog à travers le groupe des français en Polynésie sur Facebook et j’adore complètement ta vision des choses ! J’ai vu des personnes avec des budgets pas possible pour seulement quelques jours, ça n’a aucun sens voici enfin quelque chose de réel sur lequel on peut se baser !

    reply
  • Isa
    17 janvier 2020

    Merci pour tes photos tes explications j’ai adorée cet article tu me fais voyager à travers tous sa

    reply
  • Laura
    9 janvier 2020

    Coucou,

    Merci pour cet article super intéressant ! Tu vois, je pensais que c’était bien plus onéreux que ça pour s’expatrier là-bas ! C’est clair que niveau vêtements, c’est le bonheur, en paréo et en tong !

    Il y a tout de même des démarches particulières & longues en terme d’immigration non ?
    Ici, nous sommes en plein dans les démarches pour l’expatriation non pas au soleil, mais à la neige, au Canada !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    reply

Post a Comment

Blog voyage & Lifestyle à Perpignan

INSTAGRAM
Me suivre